Les plus belles histoires sont celles qui vont le plus loin.

Un constat, des paramètres objectifs en matière d’hygiène dans les lieux publics alertent :

La résistance croissante des certaines bactéries aux antibiotiques constitue un sujet d’inquiétude majeure des autorités sanitaires mondiales.

Les staphylocoques sont à l’origine de nombreuses infections alimentaires, urinaires ou cutanées, pouvant se compliquer en septicémie.

Plus de la moitié des souches de staphylocoques prélevées dans les lieux publics sont résistantes à au moins deux familles d’antibiotiques**.

Après avoir utilisé les toilettes, une personne a en moyenne 30 millions de bactéries par centimètre carré sur les mains.

62 % des hommes et 40 % des femmes ne se lavent pas les mains après être allés aux sanitaires*.

*enquête de l’entreprise Initial Washroom Hygiene auprès de 100 000 personnes.
**Étude publiée dans la revue Scientific Reports, effectuée à Londres (46,3% résistent à au moins 2 antibiotiques)

L’idée de l’innovation SKOON a germé dans la tête de Philippe Chaussard le jour où il a saisi une poignée de porte poisseuse. Il était pourtant dans un hôtel haut de gamme portant un soin particulier à la propreté de l’environnement.

Or, il est impossible pour le personnel de nettoyer après chaque passage.

Nous partageons tous cette sensation de toucher désagréable, mêlée à l’appréhension de contamination. Quelle solution inventer ?

Une rencontre

SKOON est né de la rencontre de deux dirigeants avec un goût commun pour les objets innovants.
Philippe Chaussard, ingénieur et entrepreneur inventif, et Aurélien Vauquelin, ingénieur et docteur en mécatronique, fréquentent le même club d’entrepreneurs. Au hasard des discussions, Philippe évoque son idée de poignée autonettoyante et la quête qu’il a débutée pour la concrétiser. Aurélien adhère immédiatement : le challenge est motivant pour ce passionné des systèmes ingénieux et intelligents.

Le processus créatif est en marche. Philippe et Aurélien vivent avec le projet en tête. Leur collaboration est complémentaire : Philippe se charge du design, de l’esthétisme du produit et de développer la gamme ; Aurélien travaille sur l’ingénierie.

Philippe Chaussard, ingénieur et entrepreneur inventif

Aurélien Vauquelin, ingénieur et docteur en mécatronique

 

skoon poignée autonettoyante CHR - hôtels - ehpad

Une idée

Leur volonté est de créer un procédé apportant confort, asepsie et simplicité d’utilisation. La réflexion porte sur une poignée au design épuré compatible avec les hôtels haut de gamme, comprenant un nettoyant dégraissant et un désinfectant.

Tableau de consommation et de remplacement des batteries